Comme une image

Théâtre de témoignages
Paroles d'enseignants
Veille de rentrée scolaire… Un homme ne parvient pas à trouver le sommeil. Ce projet de reconversion professionnelle est-il une grosse connerie ? Aura-t-il la patience nécessaire ? A quoi vont ressembler les enfants ? Des voix le hantent, des enseignants peuplent sa nuit. Ceux qu’il a eu, ceux qui l’ont rabaissé, les enseignants de ses enfants… Et… Et elle surtout. Nathalie Brénat. L’école vue de l’intérieur, dans sa réalité, sa complexité, son quotidien. Des petits instants de grâce, parfois infimes, insignifiants pour certains, mais si beaux… Mais aussi la dimension sociale, la violence de l’institution, le mépris de tous ceux qui pensent qu’il suffit de savoir lire pour enseigner la lecture. Une plongée en apnée dans ce quotidien, ce métier que tout le monde croit connaître…

Dates et horaires

Durée 1h30

Vendredi 10 septembre 20h30
Samedi 11 septembre 20h30
Dimanche 12 septembre 18h
Jeudi 16 septembre 20h30
Vendredi 17 septembre 20h30
Puis en 2022 :
Samedi 15 janvier 20h30
Dimanche 16 janvier 18h
Jeudi 20 janvier 20h30
Vendredi 21 janvier 20h30
Samedi 22 janvier 20h30
Dimanche 23 janvier 18h

Distribution et crédits

Cie Essentiel éphémère

Ecriture et mise en scène : Renaud Rocher
Création lumières : Viktör H. et Arlo Doukhan
Distribution : Valérie Bellencontre et Alizé Lombardo en alternance, Marie Berger, Guillaume Col
Scénographie : Arlo Doukhan et Sébastien Gil
Costumes : Pascaline Col

Vidéos et photos

Les autres spectacles

Théâtre le Fou

Artisans de l’éveil, sans prétention mais avec conviction

A propos de nous

Situé dans les pentes de la Croix-Rousse, le Fou est un  théâtre lyonnais d’une quarantaine de places qui propose une programmation tout public et jeune public pendant les vacances scolaires. Il est géré par la Compagnie Essentiel Éphemère.

Venir au Fou …

Transports en commun :

  • Métro A / arrêt “Hôtel de Ville- Louis Pradel”
  • Bus C13 et C18 / arrêt “Mairie du 1er”

Parkings :

  • Quai Saint Antoine / Hôtel de Ville / Opéra.

 Attention : il est difficile de se garer près du théâtre…